18h50 - 19h35, Salle Maxi

Sexe et genre ont une influence déterminante sur la santé des personnes et leur prise en charge par le système de santé, un rôle qui peut s’avérer tantôt sous-évalué, tantôt teinté de stéréotypes, ce qui conduit à une catégorisation des populations laissant peu de place à la diversité. Les frontières du genre, comme celles terrestres et maritimes, sont plurielles et ne sont pas le seul mot de la fin. Ce sont elles que nous proposent d’évoquer nos orateur·ices.

 


 

À propos des intervenant·es

  • Patricia Lemarchand, professeure des Universités à Nantes Université, praticien hospitalier en pneumologie
  • Paulin·e Goasmat, réalisateur·rice
  • Pascale Mahot, praticien hospitalier en endocrinologie au CHU de Nantes