Chinoiseries en Amérique

Player
/// VOIR LE SPECTACLE ///

 

Où Jean Nicollet se demande où il est, et l’historien ce qu’il peut faire de son histoire.

Depuis les années 1520, les Français cherchent le moyen de trouver la grande voie de l’ouest leur permettant d’atteindre les richesses des Indes. La capitale de la Nouvelle-France, Québec, fondée en 1608, est longtemps considérée comme un lieu propice à l’établissement d’un péage pour lever des taxes sur les navires qui descendraient le Saint-Laurent, les cales pleines d’épices et de soie ramenées d’Asie, avant de gagner l’Atlantique et les ports français. Si la connaissance des réalités géographiques du Nouveau Monde renvoie toujours plus à l’ouest les rivages fructueux si désirés, le nom de La Chine est ainsi donné aux rapides qui, en amont de Montréal, interrompent la navigation sur le fleuve.

C’est bien la Chine que compte, à son tour, atteindre l’explorateur français Jean Nicollet au début des années 1630 lorsqu’il part depuis la Huronie – située à l’est de la région des grands lacs canadiens – pour trouver une mer le conduisant rapidement aux fortunes de l’Extrême-Orient. Ne lui a-t-on pas parlé d’une nation amérindienne dont le nom même renvoie au goût et à l’odeur de la mer salée ? Rien d’imprévu donc ici. Tout est calculé ; le voyage officiellement et minutieusement préparé ; l’expédition planifiée avec le plus grand soin. Or l’histoire sera bien différente.

Ce que l’histoire de Jean Nicollet raconte aujourd’hui est alors fondamentalement cela : l’expérience de l’imprévu et le travail de l’historien pour ne pas enfermer le passé dans une histoire trop bien faite qui rendrait chaque chose prévisible.

Le spectacle a bénéficié du soutien de l'Université, de l'UFR Histoire Histoire de l'art et Archéologie, de la Bibliothèque Universitaire et du Théâtre Universitaire.
  • Jean Le Peltier, comédien, auteur, metteur en scène et réalisateur, Jean Le Peltier travaille à la fois au théâtre et au cinéma.
  • Yann Lignereux, professeur d’histoire moderne, membre du CRHIA et chercheur associé au CENA-Mondes américains, Université de Nantes.