19h, salle Maxi, 30'

L’imagerie infrarouge permet d’étudier les pigments sur un tableau de peinture. Cette même technique, embarquée sur des sondes spatiales, aide à cartographier à distance les minéraux volcaniques sur la Lune, les argiles (témoins de la présence d’eau par le passé) sur Mars, ou les lacs d’hydrocarbures sur Titan, le plus gros satellite de Saturne. Stéphane Le Mouélic, ingénieur de recherche au Laboratoire de Planétologie et Géodynamique vous embarque pour un voyage à travers le système solaire, où les techniques d’imagerie nous révèlent des mystères des mondes qui nous entourent.

© Greg Rakozy

À propos de l'intervenant

Stéphane Le Mouélic
Stéphane Le Mouélic est ingénieur de recherche au CNRS, au laboratoire de Planétologie et Géodynamique de Nantes. Spécialisé dans le traitement des images appliqué à l’étude de la Terre et des planètes, il est impliqué dans plusieurs programmes d’exploration du Système Solaire, dont les missions spatiales Mars Express, Cassini, Curiosity et Rosetta.

Pour aller plus loin